Partagez | 
 

 Pause de 16h30 [Mickela, Elliot et Mavis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mavis Spok
Membre
Membre
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Pause de 16h30 [Mickela, Elliot et Mavis]   Lun 25 Jan - 16:59

Je n'étais pas un surveillant, mais un professeur. Et l'on avait beau me répéter que, hélas, c'était une facette du métier, je détestai monter la garde. Les élèves étaient maintenant assez grands pour s'occuper seul. La preuve, j'étais adossé contre me mur, à m'ennuyer en écoutant les conversations sans aucuns sens des étudiants. On pourrait dire que j'étais là pour surveiller que personne ne se fasse tuer, mais ça aurait été mentir, puisque les enseignants surveillaient déjà les élèves en pause avant le meurtre. J'allais aller me prendre in café, quant une élève avança vers moi.



Mavis Spok:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaela Hag
Membre
Membre
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 11/01/2016
Localisation : Devant mon pc

MessageSujet: Re: Pause de 16h30 [Mickela, Elliot et Mavis]   Lun 25 Jan - 18:53


La pause de 16h30

Pv. Mavis & Elliot

 
C
'était enfin la pause et pourtant je n'avais pas le temps de souffler un coup. J'avais été absente lors du dernier cours de mon prof de science et il fallait que je lui rende mon devoir maison malgré tout. Et je dis bien "absence", car je ne sèche jamais les cours moi! Mais ça ne fais quand même pas de moi quelqu'un de tout blanc non plus. Meh, ce n'était qu'un détail parmi tant d'autres après tout. Alors à peine la sonnerie retentis que je sortis de cours au pas de course pour traverser tout le lycée afin d'atteindre la salle de Mr. Spok. Quel nom bizarre quand même… Je couru dans les couloirs qui avaient l'air infinis, zigzagant entre les autres élèves pour que mes pas m'amène enfin devant sa salle. Je toquai à sa porte une bonne dizaine de fois, mais toujours sans aucune réponse... Non pas que je pensais celui-ci sourd mais... Ouai en faite si, un peu. Puis en essayant d'ouvrir la porte malgré tout, je me rendis compte qu'en faite il n'était définitivement pas là. Et merde… Rien que de penser que j'avais attendu devant sa porte en toquant comme une idiote me fis regretter, et puis cela voudrait dire qu'il pouvait être n'importe où dans le lycée. Et Dieu sait que je n'étais définitivement pas prête pour une partie de cache-cache en ce moment! Mais en regardant un peu autour de moi, et surtout au-dessus des élèves envahissant le couloir, je pu voir la tête du prof en question. Je le voyais adossé à un mur en train de surveiller les élèves. Eh ben voilà qu'il faisait le flic! Quel job de merde quand même… L'éducation Nationale doit être bien pauvre pour ne pas pouvoir engagé plus de pions ici, surtout avec un ou des tueurs se trouvant dans les environs. Où alors ils s'en foutent royalement de nous et de tout ce qui se passe ici. Vous me direz c'est pas vraiment à eux de s'occuper de ça mais bon... Mais ne changeons pas de sujet, je m'éparpille trop! Du coup me voilà à nouveau en train d'éviter les va-et-vient des autres pour pouvoir passer, parce que Janine veux dire bonjour à Jean, et que c'est deux loques n'on rien trouver de mieux que de se foutre en plein milieu du passage. Bougez bordel !!! Et heureusement j'arrivai à temps pour l’intercepter avant qu'il ne s'en aille de son poste. C'étais moins une! J'étais essoufflée, et tout en reprenant mon souffle, je lui tandis mon devoir. La feuille était un peu froisser, mais elle était en un seul morceau au moins. Puis je dis au professeur.

-Voilà mon devoir de la dernière fois monsieur..!  


Ma respiration revint à la normal et je me redressai de toute ma hauteur pour faire face à l'adulte -chauve- en face de moi. Oui, « chauve » parce que ça me perturbe énormément, ne me demander pas pourquoi. J'avais toujours mon sourire de petit ange innocent, que l'on pouvait trouver arrogant, sur mon visage. Petit ange que je ne suis absolument pas. Et oui monsieur, je suis la pour bien vous emmerder un bon moment! Votre pause? Ah mais je m'en fou complètement!  Mais au lieu de laisser en grand blanc le temps que celui-ci n'ajoute quelque chose, je renchéris.

-Si je puis me permettre, vu votre tête sa à l'air de vous amuser de faire le policier dans les couloirs!

Bon et délicieux sarcasme, comme toujours. J'avais l'intention de l'enquiquiner un peu juste pour le fait que j'ai du braver la longue route entre les salles et cette foule envahissante qui faisait bouchons dans les couloirs. De toute façon ce prof est toujours à tirer une de ces têtes! À se demander si ça lui arrivait de sourire. Bizarrement cela ne m'étonnerai pas que celui-ci me réprimande, je m'y attend tellement! En même temps je ne lui ai même pas dit bonjour, qu'elle impolie suis-je! pff! Ouai, non en faite je ne regrette rien. Voir le vieux s'énerver un peu me fera au moins un peu rire. Faut dire que je me fais bien chier quand même, hormis le fait que j'ai du courir comme une imbécile pour qu'au final il ne soit pas dans sa salle de classe. Et puis, qu'est-ce qu'il pourrait arriver de pire?

 


 


"Qu'il est bon d'être mauvais~"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mavis Spok
Membre
Membre
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: Pause de 16h30 [Mickela, Elliot et Mavis]   Jeu 28 Jan - 17:45

Au moment où j'avais trouvé quelque chose à faire, au moment où la pause devenait un petit peu intéressante, il a fallu qu'elle entre. Je ne savais pas son nom, j'avais trop d'étudiants pour me permettre de savoir le prénom de chacuns. Je savais juste qu'elle était dans une des classes dans laquelle j'enseignai le Sciences.
En effet, rien ne garantissait qu'elle soit ici pour moi, mais je compris vite, lorsque son regard se posa sur moi et qu'elle s'approcha en me tendant son devoir. Je ne dis rien, ne voulant pas gaspiller le peu de voix qu'il me restait à cause de cette foutue grippe qui attaquait ma gorge. Je me contentai donc de relire em vitesse les réponses que je connaissais par coeur après avoir expliqué ces exercices dans une dizaine de classe différentes. D'ailleurs, peu d'élève avait fait juste, et je commençai à perdre espoir. J'espérais donc que au moins cette fille ait compris.
Lorsqu'elle reprit la parole, je fourrai son dossier dans mon sac et la devisageai. Elle avait lancé ça d'un ton que je ne connaissais que trop bien. Ce sarcasme qui commençait à me taper sur les plombs. Je décidai donc de répondre par le même ton, ne voulant pas passer pour le professe bourru toujours de mauvaise humeur.
《En effet, ça a toujours été mon rêve.》



Mavis Spok:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pause de 16h30 [Mickela, Elliot et Mavis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pause de 16h30 [Mickela, Elliot et Mavis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ELLIOT Berger Mâle 6 ans
» La pause Olympique
» Petite pause...
» Pause du match des étoiles
» Pause déjeuner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une Longue Histoire :: RPG :: Dans le collège :: La Salle de Permanence-
Sauter vers: