Partagez | 
 

 Rencontre Malia Ikoli/ Oliver Wate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oliver Wate
Membre
Membre
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 30/12/2015
Localisation : Dans un sapin (ne me demandez pas ce que je fais ici)

MessageSujet: Rencontre Malia Ikoli/ Oliver Wate   Jeu 7 Jan - 22:09

Malia Ikoli ~ Oliver Wate
Par une jolie journée d'hiver...

Je courais depuis maintenant un bon quart d'heure,  écouteurs aux oreilles, soufflant à chaque pas. Un pied devant l'autre, et ainsi de suite... J'aimais bien courir, cela me permettait de ne rien penser, et de souffler un peu. Avec la reprise des cours, je n'avais pas eu l'occasion de me dépenser un peu dans une petite course. Et puis, cela me permettait de prendre l'air. En effet, etre assis sur une chaise dure dans les classes sentant le refermé à longueur journée de l'école, n'était pas le top.

J'arrivai enfin au parc. À cette heure  là, on trouvait beaucoup de personne. Des retraités qui se promenaient, des jeunes amoureux se tenant la main... J'apperçu même au loin une jeune fille qui promenait son chien. Avançant à rythme régulier, je dis le tour du parc, en essayant de ne pas repenser au récent meurtre de l'école qui avait fait la une des journaux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malia Ikoli
Kinder, Administratrice et Codeuse
Kinder, Administratrice et Codeuse
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 15
Localisation : In your fridge u_u

MessageSujet: Re: Rencontre Malia Ikoli/ Oliver Wate   Ven 8 Jan - 22:47

Le soleil, cette énorme boule de feu âgée de plusieurs milliers d'années, cette chose vitale et pourtant si banale, comme l'air ou l'eau. Ces choses-là -bien qu'on ne puisse vivre sans- sont devenues tellement anodines. Je ne pouvais cesser de m'interroger, assise sur ce banc en bois blanc, je me demandais si un jour, je deviendrais une personne tout à fait banale pour les gens que je côtoie, je me demandais s'ils se lasseraient de moi, si je perdrais l'éclat que j'avais à leurs yeux. Il était tellement désagréable de se dire que cela pouvait être le cas, de penser qu'un jour peut être, je ne serais plus grand chose, comme le soleil, l'eau ou l'air, tout le monde me verra mais sans vraiment intéresser à moi.
J'avais l'habitude qu'on me parle, qu'on ait d'yeux que pour moi, qu'on me remarque, qu'on me jalouse, j'avais toujours été cette personne qui illumine un endroit quand elle y rentre, ce n'est pas de la prétention, c'est du rapportage de fait. On me le dit souvent, et à force, j'ai finit par y croire vraiment.
Lorsque j'étais petite, je faisais tout le temps la pitre, je courrais dans tous les sens, je faisais des blagues idiotes à tout bout de champs, je me roulais dans la boue, je parlais fort et je riais aux éclats. D'un autre côté, j'étais cette petite fille bien habillée, polie et très classe. Il y avait chez moi ces deux facettes bien distinctes qui n'avaient qu'une seule et unique chose en commun: elles attiraient les regards.
Au fil des années, je n'avais cessé de devenir plus malicieuse et plus jolie, les gens se retournaient sur mon passage, intrigués par mes soudain éclats de rire ou séduits par mon charisme.
Dans la petite ville d'Aurora, j'avais toujours été reconnue comme la personne joyeuse qu'il m'avait donné d'être jusqu'à ce fameux jour, celui où je ne suis pas morte. Ce jour-là, j'ai décidé de m'enfermer dans le Black Pearl et d'y rester jusqu'à ce que la tristesse et la colère me fuit. Cela ne se produisit jamais. Je ne fis qu'enfouir mes sentiments au plus profond de ma personne, je ne fis que les refouler. J'étais totalement incapable de me débarrasser de ces sentiments qui me détruisaient. Le jour où j'ai décidé de sortir du Black Pearl, j'étais aussi souriante qu'avant, je courrais dans tous les sens, je faisais des blagues idiotes à tout bout de champs, je me roulais dans la boue, je parlais fort, je riais aux éclats. Personne n'aurait pu remarquer le changement qui c'était produit chez moi, personne. J'avais été ravagée par un véritable cataclysme, un gouffre sans-fin c'était ouvert dans mon cœur, un gouffre dont des bêtes affreuses commencèrent à s'échapper, elles restaient cachées dans l'ombre, attendant le moment où elles pourraient surgir et tout foutre en l'air.
En attendant, j'ai cette coquille, cette carapace, cette croute, appelez-la comme il vous chante, qui me protège du monde extérieur, ainsi que de mes vrais sentiments.
Un jeune homme charmant aux cheveux bruns passa à quelques mètres de moi en courant de manière cadencée, je lui adressais un sourire enjôleur puis, j'ébouriffai la fourrure corbeau de mon chien, il jappa. Je jetai un rapide coup d’œil aux fringues que je portais, un jegging, un t-shirt noir avec l'inscription "Sale Gosse" en blanc, une chemise à carreaux rouge et noir et pour finir, des air max noires et blanches. Je haussai les épaules, me levai et rejoignis le jeune joggeur en deux trois foulées. J'avais toujours eu des facilités en sport, j'avais de longue jambes, une taille fine et j'étais une vraie pile électrique, toujours en train de me dépenser. Je fis quelques foulées à côté de l'inconnu qui s'avérait en fait avoir dans mes âges, des gouttes de sueur perlaient sur son front et des écouteurs étaient vissés dans ses oreilles. Je tirai sur l'un d'eux et le portai à mon oreille, les fils étaient extrêmement longs et me permettaient de ne pas foncer dans l'étranger. Il écoutait quelque chose que je n'avais jamais entendu, je pensais qu'il avait des bons goûts musicaux. Moi, j'écoutais un peu de tout, tout dépendait de mon humeur du moment. Pirate trottinait sagement à côté de moi, jappant quand il voyait un vélo passer.
Je ralentis en même temps que mon camarade et déclarai en lui rendant son écouteur, tout sourire:
"T'as d'bons goûts !"
Le teckel papillon s'arrêta et partit boire dans la fontaine qui se trouvait être à quelques mètres à peine.
Persuadée que je pouvais m'entendre avec le jeune homme, je lui demandai en souriant encore:
"Et tu t'appelles ?"


My babies:
 


« The problem is not the problem. The probleme is your attitude about the probleme. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unelonguehistoire.forumgratuit.fr/
Oliver Wate
Membre
Membre
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 30/12/2015
Localisation : Dans un sapin (ne me demandez pas ce que je fais ici)

MessageSujet: Re: Rencontre Malia Ikoli/ Oliver Wate   Sam 9 Jan - 13:10

Malia Ikoli ~ Oliver Wate
Par une jolie journée d'hiver...

Ce n'est que lorsque que cette fille me prit un écouteur que je me rendis compte qu'elle m'avait suivit et courait à présent à côté de moi. Elle avait de long cheveux noirs et des yeux qui paraissait sonder votre âme d'un seule regard. Son chien la suivant fidèlement, je n'osa pas l'interrompre notre course, sûrement a cause du joli sourire qu'elle m'accorda. Elle me rappelait vaguement quelque chose... Je devais sûrement l'avoir croisé au collège.
Nous continuâmes de courir ainsi un instant, posant chaque pied au sol en même temps, suivant le rythme de la musique. Bizarrement, le fait qu'une (presque) parfaite inconnu me suive comme ça ne me dérangeait pas. En fin de compte, je trouvais ça plutôt sympa. Elle avait.. Je ne sais pas... Un air amical. Lorsque je ralenti. Prêt à faire une petite pause, elle me rendit mon écouteur.


-Merci.


J'avais toujours été quelque qui suivait les règles, qui n'osait pas déranger les gens, qui savait attendre. Mais elle paraissait être une tout autre personne. Quelqu'un qui faisait ce qui lui plaisait, quelqu'un qui se sentait si libre. Lorsque je vis son chien qui s'éloignait pour boire, je me souviens qu'un moment, jeune, j'avais voulu un animal. Mais mon père, considérant ceci comme une responsabilité en plus, avait refuser. C'était dommage, surtout lorsque quand on lui demandait un hélicoptère, il pouvait vous l'acheter... Mais un chien? Non. Elle ne devait pas être si seule avec son chien qui la suivait partout. Je lui rendis sont sourire. J'avais rencontré peu de gens comme elle, et bizarrement j'avais plutôt envie de la connaître, de connaître son secret, son secret du bonheur permanent. C'est pourquoi, lorsqu'elle demanda mon nom, je répondis:


-Oliver. Et toi?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malia Ikoli
Kinder, Administratrice et Codeuse
Kinder, Administratrice et Codeuse
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 15
Localisation : In your fridge u_u

MessageSujet: Re: Rencontre Malia Ikoli/ Oliver Wate   Lun 11 Jan - 21:17

Le jeune homme avait les cheveux bruns, en bataille sûrement à cause du sport, son visage était assez doux et lui donnait un air amical, il avait de grands yeux verts, plutôt brillants. Je me surpris à apprécier ce que je voyais, quand il me remercia, chose qui n'était pas vraiment nécessaire étant donné que c'était moi qui m'étais emparée de son écouteur.
Je haussai les épaules en souriant, puis, je me remis à contempler mon camarade. Son t-shirt avait un peu collé à son torse à cause de la sueur et laissant facilement deviner qu'il était sportif.
Une ou deux minutes après nous être arrêtés, mon cœur reprit un rythme de battements normal, j’ôtai ma chemise et m'affalai sur le banc le plus proche, la gorge sèche et aucune bouteille d'eau pour y remédier. Je me tamponnai le front avec le vêtement rouge et noir roulait en boule, puis, je le lâchai au sol, sans me rendre compte qu'il avait atterrit dans un mélange de neige et de terre.
Mon interlocuteur répondit à la question que je lui avais posé un peu plus tôt afin de relancer la conversation.

-Oliver. Et toi?

Je fis un grand sourire à la fois malicieux et chaleureux au jeune homme, puis, je commentai:

-Oliver ? J'aime bien, c'est joli, j'aime bien les olives aussi, tu as de la chance d'avoir un beau prénom.

Me rendant compte que je divaguais complètement, je me raclai la gorge de l'air hautain que je prenais pour imiter Trade, puis, je tendis la main vers Oliver en déclarant fièrement:

-Malia, mais tout le monde m'appelle Ma, ou M, tu peux m'appeler comme tu veux.

Habituellement, je n'étais pas si volubile en amitié, j'aimais bien connaître les gens, j'aimais les cerner avant de tenter une approche amicale. Aujourd'hui, je n'en avais pas envie, je n'avais comme pas le temps, j'avais envie de devenir amie avec Oliver tout-de-suite-maintenant.
Je m'assis en tailleur sur le banc immaculé, face au jeune homme et je lançais d'humeur toujours aussi joviale:

-Parle moi de toi ! Je ne comprends pas qu'on ne se soit pas rencontré avant, j'ai l'impression qu'on était faits pour devenir amis !

L'Hiver, c'était bien la saison en plein milieu de laquelle nous étions, et ça, je l'avais légèrement oublié quand j'avais quitté ma chemise, maintenant, je ressentais la morsure du froid partout sur mon corps, les poils de mes bras se hérissèrent, puis j'eus ce truc qui m'est propre, le claquage de dent. Oh, tout le monde claque des dents mais quand il fait beaucoup plus froid. J'étais née pour vivre dans des pays chauds, là où il fait toujours beau et où le climat est favorable à mon développement. Au lieu de cela, mes parents avaient décidé que je naitrais dans ce trou pommé au nord du pays.
Je cherchai ma chemise en claquant des dents plus vite et plus fort à chaque seconde, j'étais certaine qu'on aurait put casser des minis buches entre mes dents.
Quand mes yeux se posèrent sur le vêtement noir et rouge, ce fut pour le retrouver sous forme de boule d'eau froissée où le noir et le rouge s'entremêlaient. Je plissai les yeux et essorai ma chemise, puis, n'ayant qu'elle pour me couvrir, je l'enfilai en essayant de garder le peu de dignité qu'il me restait.


My babies:
 


« The problem is not the problem. The probleme is your attitude about the probleme. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unelonguehistoire.forumgratuit.fr/
Oliver Wate
Membre
Membre
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 30/12/2015
Localisation : Dans un sapin (ne me demandez pas ce que je fais ici)

MessageSujet: Re: Rencontre Malia Ikoli/ Oliver Wate   Dim 24 Jan - 15:14

Malia Ikoli ~ Oliver Wate
Par une jolie journée d'hiver...

Bien sûr elle me fit la même réflexion que tous me faisait lorsqu'il entendait mon nom. Je détestais que l'on me compare à une Olive, ou encore que l'on m'appelle Twist, ou je ne sais quel autre surnom débile. Mais cette fois ci je me contenta de sourire. J'étais presque amusé par le fait qu'elle pouvait se distraire aussi facilement. Mais elle se reprit bien vite en me tendant sa main.


-Malia, mais tout le monde m'appelle Ma, ou M, tu peux m'appeler comme tu veux.

Je la lui serrai sans vraiment réfléchir. Des mains, j'en avais serrées, au travail de mon père. Des hommes d'affaires comme on en trouve à chaque coin de rue. Mais la, c'était différent. Ce n'était pas juste par politesse, qu'on se saluait, mais juste parce la fille étrange qu'elle était aimait accoster les gens. Elle paraissait tellement chaleureuse et contente de m'avoir trouvé la. Lorsqu'elle s'assit sur le banc, je la suivit sans vraiment réfléchir et asseya à côté d'elle.

-Parle moi de toi ! Je ne comprends pas qu'on ne se soit pas rencontré avant, j'ai l'impression qu'on était faits pour devenir amis !


Que je lui parle de moi? Il n'y avait pas grand chose à dire...


-Ho, et bien, je suis un gars normal qui n'a rien de bien spécial. La plupart des gens dise que je suis trop sérieux des fois...


À peine j'eu terminé ma phrase qu'elle commença déjà à claquer des dents. Si elle croyait que c'était discret, et bien... raté... Elle se couvra bien vite même si la fine couche de sa chemise n'allait pas la réchauffer. Aussitôt j'enleva mon souit et le lui posa sur les épaules cette grosse couche qui devrait suffire à lui faire arrêter de claquer les dents. 


-Ce ne te dérange pas si je te prête mon suit ? Bon,... Je suis désolé si il ne sent pas très bon, mais au moins tu n'auras plus froid.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malia Ikoli
Kinder, Administratrice et Codeuse
Kinder, Administratrice et Codeuse
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 15
Localisation : In your fridge u_u

MessageSujet: Re: Rencontre Malia Ikoli/ Oliver Wate   Dim 24 Jan - 21:03

-Ho, et bien, je suis un gars normal qui n'a rien de bien spécial. La plupart des gens dise que je suis trop sérieux des fois...

Je plantai mon regard sombre dans celui de mon camarade, sa vie avait l'air si simple, si fascinante que j'allais même jusqu'à lui en jalouser. J'aurais aimer avoir une vie normale, avec des amis normaux, une famille normale, une maison normale, des activités normales. Mais non, je n'étais pas ce genre de personnes "normales".
Lorsque j'étais petite, ma mère, mon frère et moi étions en voiture, par une belle journée d'hiver, le sol était glissant, la voiture roulait trop vite et un train passait par là. Ce jour-là, je perdis tout ce qui pouvait être considéré comme "normal". Famille, amis, maison, activités.
A compter de ce jour, ma vie ne fut qu'un fouillis sans nom.
Quand mes dents se mirent à claquer, Oliver passa son sweat sur mes épaules, j'eus un petit sursaut mais tout de suite après, je me calmais. Le jeune homme ponctua son geste d'une phrase sympathique:

-Ce ne te dérange pas si je te prête mon suit ? Bon,... Je suis désolé si il ne sent pas très bon, mais au moins tu n'auras plus froid.

Je ne pus m'empêcher de rire bêtement à sa remarque, très vite, ma mâchoire s'arrêta de claquer et je réussis à parler de manière compréhensible et joviale:

-Merci, je suis désolée, je suis très frileuse, ma saison c'est plus l'Automne en fait.

Je fis un petit sourire niais et j'enfilai le vêtement du jeune homme, peu décidée à lui rendre. Il était légèrement trop grand pour moi mais ce n'était pas très flagrant, j'enfonçai mes mains dans les manches, à l'abri du vent froid et cherchai quelque chose à dire.

-Tu es en quelle classe ?

Question basique, bête même, m'enfin, que dire d'autre ?


My babies:
 


« The problem is not the problem. The probleme is your attitude about the probleme. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unelonguehistoire.forumgratuit.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre Malia Ikoli/ Oliver Wate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre Malia Ikoli/ Oliver Wate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oliver Green
» Oliver • I can't remember. •
» Malia Hale ~ The werecoyote
» ISAIAH DEAGLAN HOPKINS ► oliver sykes
» Oliver Queen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une Longue Histoire :: RPG :: Le Centre-Ville :: Le Parc-
Sauter vers: